ibp_logo_grey

Campus 2020

Agir avec nous
pattern-fondation

Être la préférence en France et dans le monde

La Fondation G&G Pélisson soutient le projet « Campus 2020 » de l’Institut Paul Bocuse,  lancé le 8 octobre 2019 lors de la « pose de la première pierre » de son futur Pôle Hôtellerie-Restauration. A cette occasion une campagne nationale de levée de fonds de 7 millions d’euros a été lancée.

Votre confiance et générosité permettent à l’Institut Paul Bocuse de poursuivre le développement d’une école toujours plus innovante, responsable et ouverte à l’international. Un lieu unique de transmission d’un savoir-faire et d’un savoir être, reconnus dans le monde entier.

Ce projet d’extension et de modernisation comprend la création d’un lieu d’éducation qui répond aux évolutions technologiques et sociétales et offre aux étudiants et chercheurs un cadre unique pour vivre, étudier et travailler au rythme de leur temps.

Donateurs particuliers, entreprises, diplômés, parents, étudiants, nous vous invitons à participer à notre campagne « Imaginons Demain », pour enrichir l’expérience et construire l’avenir.

Ensemble, imaginons l’Institut Paul Bocuse de demain !


Notre comité de campagne

Le comité de campagne est composé d’acteurs du monde de la gastronomie, de membres du comité exécutif, de mécènes et bénévoles de la Fondation G&G Pélisson, qui souhaitent s’investir dans la campagne de développement des infrastructures de l’Institut Paul Bocuse.

  • Alain Mérieux, Président d’honneur, Président fondateur du groupe pharmaceutique bioMérieux
  • Philippe Sans, Président de campagne, administrateur de la Fondation depuis 2015 et Directeur Général de Mérieux NutriSciences
  • Anne-Sophie Pic, Cheffe triplement étoilée, propriétaire du restaurant gastronomique La Maison Pic à Valence
  • Dominique Loiseau, Présidente du groupe Bernard-Loiseau
  • Sven Boinet, Directeur Général délégué d’Accor

3 axes stratégiques pour construire l’avenir de l’Institut Paul Bocuse

1-Pédagogie & Innovation

Pédagogie & innovationImaginer l’Institut Paul Bocuse de demain, c’est imaginer un environnement au service de la créativité et de la relation humaine.

 

  • C’est offrir un terrain d’expérimentation aux étudiants entrepreneurs pour qu’ils réalisent leurs projets : créer des événements et tester de nouveaux concepts de restauration éphémère.
  • C’est proposer aux étudiants des espaces pédagogiques équipés de matériels technologiques innovants en sciences culinaires pour acquérir le bon geste et parfaire sa pratique : appréhender le travail collectif au sein de laboratoires dotés de postes collaboratifs, diversifier les apprentissages grâce à des espaces de restauration modulables.

2-Expression des talents

Expression des talentsImaginer l’Institut Paul Bocuse de demain, c’est imaginer un environnement stimulant.

 

  • C’est garantir à chaque étudiant des espaces de travail de qualité, lieux de partage et de convivialité pour révéler les talents : travailler en équipe dans des espaces de coworking ou se concentrer grâce aux bulles de travail individuelles. S’épanouir pleinement grâce au studio musique, aux équipements sportifs ou encore aux lieux dédiés à la vie associative.
  • C’est transmettre la richesse et la noblesse du management des métiers d’hôtelier, de restaurateur et de cuisinier en évoluant dans des lieux d’application inspirants qui favorisent un esprit de partage et de fierté d’appartenance.

Pédagogie expérientielle

3-Environnement & Durabilité

Environnement et durabilitéImaginer l’Institut Paul Bocuse de demain, c’est imaginer un campus responsable, pour sensibiliser les étudiants aux enjeux sociétaux.

 

  • C’est soutenir le projet d’éco mobilité pour l’ensemble des étudiants, enseignants et collaborateurs de l’école : organiser et planifier le co-voiturage, assurer la mobilité entre les différents sites du campus grâce à des vélos électriques, construire des abris à vélos.
  • C’est financer le potager et son système de compost, récupérer les eaux de pluie et assurer le recyclage des déchets pour former les étudiants aux pratiques de l’anti-gaspillage alimentaire.
  • C’est participer à maintenir la biodiversité au sein du campus grâce à l’acquisition des ruches de l’Institut Paul Bocuse.